Sécurité routière : le taux de mortalité en baisse en août 2018

En France Métropolitaine, 251 personnes ont perdu la vie en août dernier. C’est 46 morts de moins qu’en août 2017, ce qui représente une baisse de 15,5% en un an. Devons-nous cette baisse à la nouvelle limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires ?

Une baisse historique pour un mois d’août

Un peu plus d’un mois après l’instauration de la nouvelle limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire, le nombre de personnes ayant perdu la vie sur la route a baissé de façon significative au mois d’août. En effet, d’après la sécurité routière, une baisse de 15,5% du nombre de morts, ce qui représente 46 vies de moins par rapport au mois d’août 2017, a été constatée le mois dernier. La vitesse a toujours été considérée comme étant la cause principale des décès sur les routes et ceux qui prônent l’arrivée des 80 km/h ne manqueront pas de faire remarquer que cette baisse est l’un des premiers résultats positifs de la réduction de la vitesse autorisée sur les routes secondaires.

Tous les indicateurs de l’accidentalité routière sont en baisse

Les autres indicateurs de l’accidentalité routière publiés par l’ONISR sont aussi en baisse lorsque nous comparons les chiffres de août 2017 et août 2018 :

  • 136 accidents corporels de moins (-3,2%)
  • 128 blessés de moins (-2,1%)
  • 320 personnes hospitalisées plus de 24 heures de moins (-13,3%)

Malheureusement, la bonne nouvelle ne concerne que les automobilistes, les motocyclistes et les cyclomotoristes car le taux de mortalité au sujet des piétons et des cyclistes est en légère hausse.

Un premier retour positif de la limitation à 80km/h ?

Depuis le 1er juillet dernier, la limitation de vitesse sur les routes nationales et départementales est passée de 90km/h à 80km/h. Si la mise en place de cette nouvelle réglementation a fait couler beaucoup d’encre, il semblerait qu’elle porte ses fruits car le nombre de morts sur les routes ne cesse de diminuer depuis. Cette mesure, qui concerne quelques 400 000 kilomètres de routes secondaires, avait suscité de nombreuses réactions de plusieurs associations d’automobilistes et de motards ainsi que des élus locaux et des parlementaires afin d’exprimer leur mécontentement. En vain, car le Premier Ministre Edouard Philippe avait déclaré sèchement : « L’objectif, ça n’est pas d’emmerder le monde. L’objectif, c’est de faire en sorte qu’il y ait moins de morts et moins de blessés graves».

L’équipe de Cartegrise-enligne.com

Réseaux sociaux

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Entrez le bon CAPTCHA

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>