Sécurité Routière : au-delà du milliard d’euros de recettes en 2018 ?

Selon le média Les Échos qui rapportait l’information en exclusivité ce mercredi, les recettes générées par les radars disposés un peu partout sur les routes de France pourrait dépasser le milliard d’euros l’année prochaine. Les explications à cette prévision sont variées.

Des retombées économiques toujours plus importantes

Tandis que le projet de Loi Finances pour 2018 vient de tomber, les retombées économiques liées au contrôle automatisé des automobilistes devrait rapporter la coquette somme de 928 millions d’euros (soit 10% de plus qu’en 2017) et pourrait dépasser 1,1 milliard si l’on tient compte des amende impayées qui seront majorées.

Ces chiffres records s’expliquent en partie par les politiques menées en matière de Sécurité Routière, visant notamment à faire baisser la mortalité routière justement. On pense notamment aux 26 mesures lancées en 2015 par le Ministère de l’Intérieur. En septembre dernier, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures en matière de lutte contre l’incivilité routière. L’extension du nombre de radars fixes et la délégation des contrôles de vitesse à des sociétés privées font partie du lot.

Des victimes toujours (et malheureusement) plus nombreuses…

Si les caisses de l’État continuent de se remplir, les objectifs en matière de Sécurité Routière ne sont pas tenus. Et pour cause, depuis 3 ans, le nombre de personnes tuées sur les routes ne cesse d’augmenter. En 2016, 3 477 personnes ont en effet perdu la vie à la suite d’un accident de la circulation. L’objectif annoncé en 2012 de passer sous les 2000 morts d’ici 2020 est bien loin d’être atteint…

L’équipe de Cartegrise-enligne.com

Réseaux sociaux

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Entrez le bon CAPTCHA

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>