Les nouveaux noms et symboles pour les carburants en Europe

Ce 12 octobre, les différents carburants vont changer de nom dans toutes les stations-service. Une harmonisation européenne sur la nomination des carburants va être mise en place dès ce vendredi. Afin de vous éviter une mauvaise surprise à la pompe, Cartegrise-enligne vous explique ce changement en détail.

Une harmonisation de l’étiquetage sur les pompes à essence

Un nouvel étiquetage des carburants fera son apparition ce vendredi 12 octobre 2018 dans toutes les stations-service de l’Union Européenne ayant pour mission de rendre la vie des automobilistes plus facile quand ils doivent se rendre à l’étranger notamment pour leurs vacances. D’autres pays, comme la Turquie, la Suisse, l’Islande, la Macédoine ou l’Islande, ne faisant pas partie de l’UE se joignent à cette harmonisation. Les pompes à carburants ainsi que leurs pistolets ne sont pas les seuls à devoir afficher la nouvelle signalétique car les véhicules neufs, quelle que soit la catégorie, devront arborer les nouveaux sigles au plus proche des trappes de réservoir comme le faisait jusque là les loueurs de voitures.

Des formes géométriques pour mieux se repérer

Progressivement, les mentions telles que SP95, SP98 ou Gazole seront remplacées par de nouvelles appellations. Ainsi, tous les carburants de type essence seront indiqués par la lettre « E » dans un cercle avec un nombre correspondant à la teneur maximale en biocarburant. « E5 » pour les SP95 et SP98 (composés de 5% de bioéthanol) et « E10 » pour le sans-plomb 95-E10 et « E85 » pour le super éthanol.

Le Diesel, quant à lui, sera désigné par la lettre « B » dans un carré accompagné du numéro 7 correspondant également à la teneur maximal du biocarburant. Dans un premier temps, le « B7 » est le seul gazole disponible sur le marché. Mais dans un second temps, nous pourrons découvrir le « B10 » (10% de biocarburant) et le « XTL » pour le diesel synthétique qui est un gazole non dérivé du pétrole.

Enfin, les combustibles gazeux seront représentés sous forme de losanges. L’hydrogène sera donc désigné par la mention « H2 », le GPL par les lettres « LPG », le Gaz Naturel comprimé par « CNG » et enfin le Gaz Naturel liquéfié par les lettres « LNG ».

«Les pompes restent exactement comme elles sont aujourd’hui»

Membre du Conseil National des Professions de l’Automobile (CNPA) et propriétaire d’une station essence Esso non loin du Mans, Francis Pousse confirme à l’Agence France-Presse (AFP) que « les pompes restent exactement comme elles sont aujourd’hui, avec des stickers jaunes par exemple pour le gazole. On va juste adjoindre en-dessous la norme européenne ».

Quant au président de l’Union Française des Industries Pétrolières (UFIP)Francis Duseux, il rassure :  « Les nouvelles étiquettes viendront en complément des indications actuelles sur les carburants ». En effet, dans un premier temps, la nouvelle signalétique sera présente aux cotés des étiquettes actuelles. Et pour faciliter le changement, les véhicules neufs présenteront les nouveaux logos à proximité des bouchons à carburant. L’AFP a indiqué que les constructeurs Renault et PSA seront bels et bien prêts, et que tous les véhicules qui sortiront de l’usine ce vendredi 12 octobre seront bien dotés des nouvelles mentions. PSA a même précisé qu’une notice expliquant la nouvelle signalétique sera fournie avec le carnet d’utilisation du véhicule. De plus, les succursales de Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall devront rappeler l’information au moment de la remise des clés à leurs clients.

L’équipe de Cartegrise-enligne.com

Réseaux sociaux

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Entrez le bon CAPTCHA

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>